0
(0)

Pour dédramatiser et poser le problème tout de suite : prendre du poids ce n’est pas quelque chose de dramatique. Certes, trop de poids peut avoir des néfastes sur la santé et c’est le principe même du rééquilibrage alimentaire : pouvoir remettre les pendules à l’heure et repartir sur des bases solides.

Nous sommes dans une société, dans un temps où tout va vite. Très vite, et même trop vite. C’est pourquoi la prise de poids apparaît comme quelque chose de classique chez une grande partie de la population : 56% pour des hommes et 40% des femmes, en France, sont soit en surpoids, soit en obésité (1).

Pour aider à comprendre ce phénomène, et peut-être vous aider a comprendre pourquoi vous avez du poids en trop (ou pas d’ailleurs, cet article peut aussi être intéressant pour prévenir la prise de poids), je vais tenter de vous trouver 6 raisons (principales) qui font que le poids peut grimper, de manière plus ou moins rapide.

(1) Selon une étude de 2016 publiée dans le bulletin épidémiologique hebdomadaire, du site Santé Publique France

I – La génétique

Ouais, c’est injuste, on ne peut pas lutter contre son patrimoine génétique, mais c’est comme ça. Avoir ses 2 parents au dessus de leur poids normal vous donne un risque de 80% d’être vous aussi en surpoids, contre 40% si il s’agit seulement d’un des deux parents. La lutte sera donc plus dure et lus longue pour ces personnes là, mais finalement tout peut être brisé.

II – Notre alimentation

Bon là pour le coup c’est pas un secret, mais en effet notre alimentation est en grosse partie responsable de notre prise de poids. Ou plutôt non, pas notre alimentation, mais nos mauvaises habitudes alimentaires. Parce que évidemment, manger c’est la vie et c’est trop bien, il convient d’être bien au clair avec : n’arrêtez pas de manger ! Je grossis juste un peu le trait. Mais ce sont nos mauvais habitudes alimentaires, répétées pendant des jours, des mois ou des années qui vont favoriser la prise de poids.

III – La sédentarité

Aucune surprise ici, plus vous êtes sédentaire, et plus vous avez de risques d’être en surpoids. Ça parait évident, mais il est excellent de le rappeler, surtout que, comme nous l’avons vu dans un article précédent, le sport ce n’est pas réservé que pour les maigres ! La sédentarité favorise la prise de poids si elle est combinée à plusieurs facteurs. Tout comme faire du sport ne vous fera pas forcément perdre du poids mais combinée à d’autres bonnes habitudes vous aidera grandement à en perdre.

Les recommandations sont de 30 minutes par jours au minimum d’une activité physique modérée. Ça ne représente pas grand chose, alors autant en profiter, et ça ne pourra être que bénéfique.

IV – La grossesse peut aussi faire prendre du poids…

… mais ce n’est pas un passage obligatoire (hormis le poids du bébé et de tout ce dont il a besoin pour grandir, évidemment). Finie la période ses idées de reçues de grand-mère qui nous disait que la femme enceinte doit manger pour deux ! Il est aujourd’hui prouvé que c’est faux, et qu’une alimentation équilibrée combinée à quelques astuces pour éviter les carences feront largement l’affaire et bambin s’en portera tout aussi bien.

V – Cycle hormonale et contraception

De la même manière que pour la grossesse, vous, mesdames, êtes encore désavantagées par rapport à la gente masculine. Des années de lutte pour l’égalité des sexes et finalement ce sont nos corps qui sont bien différents, du moins sur ce plan là.

La progestérone, sécrétée lors de la moitié de votre cycle, va avoir tendance à vous ouvrir l’appétit. Cela passe en générale inaperçue puisque les œstrogène de première partie de cycle auront tendance à avoir l’effet inverse. Là où c’est compliqué, c’est lorsqu’une contraception est introduite et va chambouler l’équilibre hormonale naturel. Nous parlons ici principalement de pilules ou d’implants, qui peuvent fortement ouvrir l’appétit.

Là encore, ce n’est pas irrémédiable. Avoir faim c’est un fait, manger tout ce qui vous passe sous la main ça en est un autre. Un bon équilibre alimentaire permettra d’éviter la prise de poids lié à ces chamboulements hormonaux.

VI – Le stress

Un facteur également à prendre en compte avant de commencer son rééquilibrage alimentaire, c’est le stress. Tout comme un fumeur, qui voudra s’en griller une lors d’une situation stressante, les mauvaises habitudes alimentaires peuvent revenir au galop lors de période de stress.

La prise de poids et à ce moment là dû au fait que manger tout est n’importe quoi devient rassurant et donne une sensation de plénitude.

En conclusion, des combinaisons ravageuses mais qui ne sont pas irrémédiablement synonymes de prise de poids

Parce que en effet, ce sont les combinaisons de différents facteurs ci-dessus qui vont favoriser une prise de poids plus ou moins rapide, ce ne sont pas des choses contre lesquels ne ne pouvons pas lutter.

Ne vous prenez donc pas la tête si dans une période éprouvante vous vous ruez sur un pot de crème glacée ou si pendant quelques jours c’est la fête dans le frigo ! Tout peut-être compensé, justement en corrigeant seulement un ou deux habitudes, ne serait-ce que pendant quelques jours. La prise de poids n’est pas une fatalité, et si malgré tout les kilos s’installent, il suffira de corriger plusieurs de celle-ci afin de retrouver un poids stable, et même pouvoir les perdre.

Vous avez aimé cet article ?

Evaluez le !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Personne n'a encore voté pour cet article

2 commentaires sur « 6 raisons favorisants la prise de poids »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thème : Overlay par Kaira. Soyez heureux, ça change la vie !