5
(1)
  • La randonnée se fait de manière beaucoup plus agréable avec l’arrivée du printemps. En faisant quand même attention au soleil, beaucoup de parties sont exposées.
  • Prévoir un approvisionnement en eau, il n’y a aucun moyen de recharger ses gourdes sur le trajet.
  • Niveau plutôt facile, des difficultés sont a prévoir dues aux éboulements successifs mais très rares.
  • Balisage a jour et visible sur toute la durée de la randonnée (sauf à la fin de la montée, mais pas longtemps)
  • Comptez environ 4h si vous prenez le temps de manger au sommet

Départ du col du Granier

Le col du Granier se trouve à une altitude de 1134 pour son point culminant. L’accès se fait facilement en voiture par les villages de Chapareillan, St Pierre d’Entremont ou plus simplement encore par la ville de Chambéry.

Il y a sur place un bar-restaurant et plusieurs sentiers de randonnée a pratiquer soit sur les belles périodes ensoleillées soit l’hiver, équipés de raquettes.

Le stationnement est aisée, vous trouverez facilement des places pour garer le véhicule et les sentiers de départs sont bien indiqués.

En route vers les Granges de Joigny

Prenez le sentier de randonnée qui part en face du parking de stationnement, vous allez monter doucement sur une 30ène de minutes environ jusqu’à arriver aux Granges de Joigny.

Il s’agit d’un hameau habité par des éleveurs, principalement de chèvres. Un panneau à l’entrée du hameau vous rappel qu’il ne faut pas faire de feu dans les étendues d’herbe, ou même que marcher dedans, donc suivez bien le sentier. Si vous marchez dans l’herbe, vous détruisez la nourriture des chèvres !

Dépassez le hameau jusqu’à l’arrivée en lisière de foret.

La montée… pendant 1h30

A la lisère 2 sentiers se séparent, vous allez prendre celui de droite et commencer la grimpée, doucement d’abord, puis ensuite vous demandant un peu plus d’énergie. Cette partie est majoritairement à l’ombre c’est donc le moment pour reprendre des forces et profiter de la fraîcheur des arbres.

Comme vous pouvez voir le dénivelé à certain endroit est plutôt calme, d’autres parties sont bien plus pentues mais la randonnée reste tranquillement faisable.

Le col de la Gorgeat

Voilà, vous êtes pratiquement a mi-parcours ! vous êtes arrivé au col de la Gorgeat ! C’est ici que 2 sentiers se séparent encore une fois : un qui va au Mont Joigy, l’autre qui vous emmènera très peu loin, à la pointe de la Gorgeat

Nous allons donc à ce moment là prend sur la gauche, pour nous diriger vers la pointe de la Gorgeat, et admiré la vue de cet endroit assez sublime.

Route finale vers le Mont Joigny

Nous repassons en arrière, puis nous repartons en face (a droite lorsque nous étions en montée), pour attaquer les dernières trentaines de minutes avant le col du Mont Joigny.

Cette portion là est particulièrement raide et pourra donner du fil a retordre aux personnes ayant un peu le vertige. Les éboulements ont fait des dégâts et parfois le balisage vient a manquer.

Mais le résultat vaut vraiment le coup…

La vue sur la vallée est vraiment merveilleuse. Les montagnes au fond…

La descente se fait en longeant l’arrête, mais il y a réellement de la place pour circuler donc aucune difficultés. La descente se poursuit ensuite en forêt, où là aussi, il n’y a pas de difficultés.

Vous reviendrez a un croisement bien avant les granges de Joigny, et vous serez pratiquement déjà arrivé au parking, où vous aura attendu votre voiture.

Vous avez aimé cet article ?

Evaluez le !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes 1

Personne n'a encore voté pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thème : Overlay par Kaira. Soyez heureux, ça change la vie !