Le Cheat Meal, ou comment se donner bonne conscience

Quand la perte de poids est amorcée, tout un tas de processus se mettent en place dans le corps. Ces processus peuvent avoir des effets positifs, mais aussi des effets qui vont ralentir, voir stopper votre perte de poids. Il faut en avoir conscience, le corps humain est bien fait et malheureusement vous ne pouvez pas lutter contre ça. Enfin si, vous pouvez. C’est à ce moment qu’intervient le Cheat Meal, ou en français le menu triche.

Il s’agira de faire croire à votre cerveau que finalement, vous n’êtes pas réellement entrain de changer vos habitudes alimentaires et que pour lui, tout doit continuer comme avant. Je vous explique tout ça.

Le cerveau dans la perte de poids

Votre cerveau est habitué à votre mode de vie, qu’il soit bon ou moins bon. A partir du moment où vous changez vos habitudes, des tonnes de capteurs vont se mettre en éveil et vont balancer des hormones pour réguler telle ou telle chose. C’est encore plus vrai lorsqu’il y a une perte de poids associée à ces changements.

Lui le cerveau il a l’habitude de recevoir telle quantité de graisse, de sucres, et autres joyeusetés. Quand la perte de poids s’amorce à la suite d’un rééquilibrage alimentaire, il va se mettre en mode panique au bout de quelques temps et va se dire qu’il y a quelque chose qui va pas. Il va donc tout faire pour compenser ce manque, notamment mettre tout un tas d’organes au repos, tout un tas de processus aussi, qui fait qu’à ce moment là vous serez fatiguez et aurez une sensation désagréable que la vie, c’est nul.

Vous pourrez à ce moment là aussi commencer a perdre moins de poids, voir même plus en perdre du tout !

Il faut donc arriver a le berner en lui faisant croire que tout roule (et en vrai, tout roule) et que la perte n’est pas associée a un manque de vos habitudes alimentaires.

Le Cheat Meal : votre meilleur allié !

Le menu triche, c’est vraiment votre meilleur allié. Il consiste, tout simplement de manière régulières, à « injecter » a votre corps du mauvais, pour lui dire « hey, tu vois, j’ai pas changé en fait ».

Alors quand je dis du mauvais je caricature… en fait même pas. Sur ce repas, tout vous est permis. Vous avez pensé toute la semaine a une pizza ? c’est le moment ! Un bon gros burger avec des frites ? pareil, faites vous plaisir ! Aujourd’hui, c’est jour de fête !

Vous allez vite voir les effets positifs, ils sont simples :

  • Aucunes frustrations dans la semaine : ben oui ! On vous propose une pizza le mardi, vous dites non, mais vous savez que 2 jours après vous allez pouvoir en manger une… alors franchement, ça vaut le coup d’attendre 2 jours de plus non ?
  • Pas de sensation de fatigue associée à la perte de poids : Vos batteries sont rechargées régulièrement, donc vous reprenez un maximum d’énergie pour les jours suivants.
  • Vous gardez votre vie sociale… et n’êtes pas obligés d’emmener vos légumes vapeurs au restaurant avec vos amis.
  • Un moral d’acier, vous n’êtes pas au régime, vous êtes en rééquilibrage, et en plus vous avez le droit a des écarts régulièrement !

Les pièges a éviter avec le Cheat Meal

Mais, il y a toujours un mais, le repas triche a aussi des règles a respecter pour être efficace ! Il ne doit JAMAIS être contre-productif, et pour cela aussi, il y a quelques règles a respecter assez scrupuleusement pour que l’effet inverse de l’effet recherché ne se produise pas.

  1. Votre Cheal Meal doit être prévu à l’avance : Ne surtout pas le prévoir au dernier moment, devant le frigo ouvert, parce que vous ne savez pas quoi manger ce soir. Prévoyez donc le jour, et le repas que vous mangerez.
  2. Votre Cheat Meal doit durer UNIQUEMENT le temps d’un repas ! Vous pouvez manger ce que vous voulez, mais quand vous sortez de table, c’est terminé ! Pas de petit dessert 3h après ou de petit apéritif 2h avant !
  3. Il faut respecter un intervalle minimum AVANT le premier Cheat Meal, et entre chacun d’eux après : Comptez environ 20 jours avant le premier, et comptez au moins 7 jours entre chacun des suivants.
  4. Ne vous pesez pas, jamais, dans les 48h qui suivent un Cheat Meal ! Vous allez mangez gras, sucré, salé, donc vous remplir d’eau, faire de la rétention, votre poids sera faussé.
  5. Buvez, buvez, buvez… hydratez vous au maximum, de l’eau avec du citron, ou de l’eau seule… mais buvez au maximum, encore plus que d’habitude !

Si ces principes sont respectés, le Cheat Meal sera d’une efficacité redoutable. Vous permettrez a votre corps de ne pas se mettre en mode SOS et votre perte continuera tranquillement a descendre sans avoir d’effets négatifs sur votre organisme et votre équilibre physique et mental !