Comment percevoir son corps différemment

Comment percevoir son corps différemment

Gérer sa perte de poids n’est pas quelque chose de simple, d’un point de vue psychologique. Ça a été difficile pour moi, ça l’est pour beaucoup de monde également. Il faut arriver a modifier son image de soit, son estime de soit également, et pouvoir se projeter dans ce nouveau corps de la façon la plus optimale possible.

Le plus difficile étant, lorsque votre poids vous suit depuis des années. Voir même dans mon cas depuis mon enfance. L’impact psychologique d’une perte de poids peut être un virage très difficile a négocier, et pour ça il faut apprendre a se reconstruire.

Comment perçoit-on notre perte de poids ?

Malheureusement, comme dans mon cas, je ne la perçoit pas, ou très peu. La seule chose qui arrive a me faire percevoir que j’ai perdu du poids, c’est le changement de taille de mes vêtements et mes performances sportives, qui rendent la perte de poids objective à ce moment là.

Sinon, au niveau psychologique, je suis comme beaucoup d’autres, lorsque je me regarde dans le miroir, je me vois toujours en surpoids, avec mon poids d’avant. Je ne perçoit pas les changements à l’œil. Et c’est très difficile a contrer, puisque si une fragilité s’installe, ou, est déjà présente, cet impact psychologique peut être dévastateur sur notre rééquilibrage alimentaire : démotivation, impression que ça ne marche pas, par exemple.

Il va donc falloir arriver a se percevoir autrement, à voir également dans son reflet du miroir un autre reflet. Et ce n’est pas quelque chose de simple. L’aspect psychologique est très important dans ce cas là, et je peux vous donner quelques conseils, mes conseils en réalité, et ma méthode, pour arriver a changer votre perception de vous même.

Ces petits rien du quotidien, qui nous font du bien

Oui je sais, ce titre de paragraphe fait très mauvais film de série B. Mais lors d’une visite chez le médecin, elle m’a demandé comment je me percevais. Je lui ai expliqué mon ressentie, et elle m’a donné un conseil tout simple :

Lorsque vous découvrez un nouvel os, un nouveau muscle, ou une nouvelle partie de votre corps, touchez la dans sa version « toute neuve », et touchez la régulièrement pour imprégner votre cerveau que c’est là.

J’ai donc suivi bêtement son conseil… et je dois avouer que ça fonctionne. Certainement trop bien même puisque je passe du temps a palper mes os, par ci par là, mais l’impact est très fort. Mon cerveau commence à ce dire : la perte de poids ce n’est pas qu’un chiffre sur la balance, c’est aussi quelque chose de concret qui se voit, tous les jours.

Il y a également ce que peuvent nous dire nos proches sur notre perte de poids. D’un point de vue psychologique, ces paroles sont moins efficaces puisque vous avez toujours le doute que vos proches ne soient pas objectifs avec vous. Et c’est un peu ce que j’ai reproché à mon entourage, principalement professionnel, au début où j’ai commencé mon rééquilibrage.

Souvent, en arrivant au travail, j’avais le droit a « oh, mais tu as grave perdu du poids toi ! »… sauf que mes collègues savaient que j’avais commencé un rééquilibrage alimentaire (comme j’en parle dans cet article sur l’importance du rôle des proches). Et le fait que tout le monde me le dise, je pensais qu’ils manquaient d’objectivité, et la répétition a fait qu’au bout d’un moment, d’un point de vue psychologique, je ne savais plus si c’était sincère ou non. Je sais que mes collègues sont extrêmement bienveillants, après coup je n’ai pas a remettre en doutes leurs paroles du moment, mais il est difficile de se projeter dans un nouveau corps sans en faire le constat par soit même.

Conseils pour mieux percevoir son corps

Je peux a présent vous donner mes conseils pour mieux percevoir son corps lors de sa prise de poids et essayer d’en tirer un bénéfice psychologique, en plus de l’aspect purement physique et médical :

  • Ne jugez pas les chiffres de la balance : ce n’est pas parce que vous avez perdu 5kg que directement ça va se voir physiquement… au contraire, les 2 kg suivants pourront avoir une visibilité du tonnerre, du jour au lendemain, il n’y a pas de règles.
  • Profitez de votre nouveau corps : courrez, marchez rapidement lorsque vous faites les courses, faites du sport… finalement c’est là que vous percevrez les effets bénéfiques de votre perte de poids.
  • Prenez les félicitations de vos proches pour argent comptant : puisque nous sommes dans un monde où les flatteries font du bien, pourquoi ne pas en profiter ? ne remettez pas en doutes vos proches, parce que même si ils exagèrent sans doutes pour vous faire plaisir, ben ça fait du bien, de se faire plaisir !
  • Touchez vous ! Moi, mon péché mignon, c’est la pointe de mon épaule ! J’adore la toucher ! Trouvez vous une zone cible, et n’hésitez pas régulièrement a aller y faire un tour ! Votre cerveau va imprimer beaucoup facilement que cet os est là… alors qu’avant il n’y était pas (enfin, vous m’avez compris quoi).
  • Prenez des photos régulièrement : Moi je regrette de ne pas l’avoir fait mais il parait que ça fonctionne réellement. A intervalle régulier, prenez une photo de vous dans la même position et si possible dans la même tenue… effet ravageur pour le moral, en positif, dans quelques mois.
  • Regardez vos vieux souvenirs de vacances… j’ai regardé des photos de moi en maillot de bain l’année dernière… et ben je vous assure que d’un point de vue psychologique, l’effet est génial ! et puis ça permet de valider dans le cerveau que voilà, l’objectif est atteint, ou du moins pas loin de l’être.

Je ne prétend pas faire de la psychologie de comptoir, mais ce sont des méthodes qui sont accessibles facilement et que vous permettre de verrouiller d’un point de vue psychologique que, ça y est, la perte de poids est enclenchée ! Ça permet de laisser ses grosses valises derrières et de se projeter sur quelque chose de différent, de nouveau, loin devant.

Comme si la petite case dans le cerveau, où c’est marqué « perte de poids » pouvait enfin être cochée.

5 bonnes raisons d’avoir un poids raisonnable

5 bonnes raisons d’avoir un poids raisonnable

5 bonnes raisons d’avoir un poids stable et correct

Avoir un poids raisonnable est souvent quelque chose d’assez obscure pour les gens. A l’heure où tout le monde dit que le physique ne compte pas dans la vie (ou dans une relation) et que quelqu’un en surpoids qui s’assume c’est plutôt signe d’ouverture d’esprit et de liberté de soit, il devient normal d’avoir du poids en trop. Tout du moins, il devient normal de l’assumer. Mais aussi de se cacher des phrases toutes prêtes, du genre : « c’est ma carrure qui est comme ca », ou encore « c’est génétique, même si je le voulais je ne pourrais pas perdre de poids ». Dans ces conditions, l’acceptation devient quelque chose de bien vu puisqu’elle justifie notre poids mais aussi notre manière de vivre.

Il est évident que quelqu’un qui assume son poids en trop aura aucun mal a éviter une séance de sport avec les amis ou une assiette de légumes chez belle-maman le dimanche. Je le sais bien, je suis passé par là. Je justifiais mon non-sens alimentaire par le fait que j’assumais totalement mon poids et que finalement, il fallait bien mourir de quelque chose.

Et puis le temps de la raison est arrivé. Je vais vous exposer ici 5 bonnes raisons totalement objectives qui justifient le fait de se lancer dans une perte de poids mais aussi et surtout de maintenir un poids de forme stable et correct.

I – Avoir un poids stable pour ma santé

En effet, c’est surement la raison la plus bateau et la plus basique, mais avoir un poids stable c’est d’abord important pour sa propre santé. Au delà de l’apparence physique, il y a tout ce qui se passe à l’intérieur de notre corps. Et pour ça, permettez moi de vous donner quelques conséquences d’un poids au delà de ce qui est tolérable pour l’organisme :

  • Graisse en quantité trop importante, souvent abdominale d’ailleurs, la pire pour le système cardio-respiratoire
  • Difficultés articulaires et musculaires
  • Maladies type diabète, asthme et autres joyeusetés digestives
  • Risque sévère d’accident cardiaque, d’accident circulatoire, et donc de décès

Vous comprendrez bien à cet instant là que, oui, on peut s’assumer son aspect physique, mais ce qui se passe à l’intérieur malheureusement ne dépend pas de notre simple volonté. Et notre poids peut-être la cause de tellement de dérèglements.

Et inverser cette tendance néfaste n’est pas si compliquée que ça… il suffit que d’un petit pourcentage de perte de poids sur le poids total pour avoir déjà les effets bénéfiques.

II – Avoir un poids stable pour mon moral

Parce-que finalement le mental est presque aussi important que le physique, la perte de poids et la stabilisation de celui-ci aura un effet pratiquement immédiat sur votre mental.

Vous vous sentirez très rapidement mieux moralement. Même après uniquement 2 ou 3 kilos de perdus. Il faut voir la perte de poids comme un challenge, et tout le monde aime en relever. C’est la nature humaine qui est comme ça.

Et directement, je dis stop aux idées reçues : NON, les rééquilibrages si ils sont suivis convenablement ne font pas déprimer. Alors a moins de manger uniquement 2 feuilles de salade à chaque repas, votre esprit se sentira beaucoup mieux, et cela dès les premiers kilos perdus. C’est d’ailleurs ce phénomène qui permet de tenir sur la durée.

III – Avoir un poids stable pour mes proches

Je me rappel d’une discussion houleuse avec mon père. Il essayait de me vendre la perte de poids comme quelque chose de génial, et moi je lui avait répondu que de toute façon, je suis bien comme je suis, et que si il est pas content il qu’a aller se faire voir chez les Grecs (ou ailleurs, d’ailleurs, j’m’en fou).

Finalement, cette discussion à fait son bonhomme de chemin dans ma tête et je me suis aperçu que dans la vie, on est jamais seuls. Alors en effet, j’étais bien avec mon poids en trop, mais je me suis mis à réfléchir et à me dire qu’en effet, je ne suis pas seul. Et pour cause, une famille, des enfants, une femme. Si mon poids doit avoir une conséquence tragique, et qu’en plus je l’ai assumé, ça veut dire que je suis égoïste, non ?

Les conséquences directes d’un surpoids

IV – Avoir un poids stable pour faire du sport

Parce que je pars du principe que le sport appel la perte de poids et la perte de poids appel le sport, c’est quelque chose qui a également vraiment changé ma vie, et qui, je vous assure, changera la votre.

Les premiers kilos perdus donnent des ailes et emmènent très rapidement à se mettre au sport pour se dépasser sur un plan physique et mental (voilà, on en revient toujours à la même chose). Le sport aidera également de l’ordre de 30% à votre perte de poids.

Le sport représente, comme pour la partie mentale, un challenge. Avant, avec notre surpoids, nous étions très limités au niveau du sport. Au fur et à mesure que les kilos disparaissent, de nouvelles possibilités s’ouvrent, et les performances également. Ça a donc un impact majeur sur notre perte de poids, sans compter les effets bénéfiques pour le système cardio-respiratoire et toutes les maladies annexes dues au surpoids. Le moral n’est pas en reste. Quelle fierté de terminé une séance de sport fatigante !

V – Avoir un poids stable pour se la péter en société

Ouais, j’aurais sans doutes pu trouver une raison beaucoup plus sérieuse, mais je voulais terminer légèrement cet article.

Quel pieds quand les gens nous voient et nous disent : « mais tu as pas encore perdu du poids toi ? » et de répondre un peu bêtement : « oh si, un peu, sans doutes, je sais pas ». Au fond de vous, c’est une émotion intense qui vous prend aux tripes, parce que finalement votre travail se voit et qu’en fait, vous êtes capable de faire tout ça, mais surtout de continuer à perdre et / ou maintenir votre poids.

Ça fait très péteux comme ça, mais je vous assure que le plaisir et la fierté sont réelles !

En résumé et pour conclure (parce que sur un malentendu, ça peut marcher)

Perdre du poids, et se maintenir à quelque chose de raisonnable, c’est le pieds ! Pour toutes les raisons évoquées au dessus : la santé, le mental, les proches et globalement la hype que cela engendre, mais aussi pour plein d’autres raisons que je découvre moi aussi, de jours en jours.

Alors oui, vous pouvez assumer vos kilos en trop et c’est très bien, parce que finalement personne ne peut et ne doit vous juger, en revanche vous trouverez également plein d’avantages a en perdre et a en être fier !

Thème : Overlay par Kaira. Soyez heureux, ça change la vie !