Idée collation après le sport

Idée collation après le sport

Voici ma collation après le sport 10km de jogging plus un peu de musculation
– Thé vert pour l’hydratation
– Une omelette avec:
– 2 oeufs
– 1 cuillère à café d’huile olive
– 2 cuillères à café de fromage blanc 0%
– 1 pincée de poivre
– 1 pincée de curcuma
Et vive le sport 🏋️‍♂️

Les bases de la nutrition

Les bases de la nutrition

L’intérêt de cet article ne sera pas de faire un cours de nutrition, de diététique ou de vous donner des informations pointues que seul un spécialiste pourrait vous donner. Non ! Cet article va permettre de poser les grands principes de base de la nutrition, que tout le monde doit connaitre, et qui vont vous permettre de comparer vos habitudes pour permettre le lancement du rééquilibrage alimentaire.

Il faut également bien mettre en relief que nous parlons ici de long terme. Et que la mise au sport fait partie également intégrante d’une vie saine et pleine de vitalité. Pensez donc à ces critères avant de vous lancer, et je vous assure que les résultats arriveront rapidement.

Qu’est ce que la balance énergétique : grands principes de la prise et de la perte de poids

Comme je vous en ai déjà parlé dans un article précédent, la balance énergétique c’est la différence entre ce que votre corps a besoin comme apport énergétique pour fonctionner, et ce que vous lui apportez au quotidien.

Pour faire très simple :

  • Si vous lui apportez plus que ce qu’il consomme : vous grossissez
  • Si vous lui apportez moins que ce qu’il consomme : vous perdez du poids

L’explication la plus simple elle se trouve ici. L’objectif ne sera donc pas de réduire drastiquement ses apports caloriques. Ce n’est pas ce que nous enseigne la nutrition. L’objectif sera de manger de manière saine afin de pouvoir avoir cet équilibre et que la perte de poids puisse s’amorcer doucement.

la nutrition en quelques règles simples

Il y a des règles a respecter dans la nutrition. Des éléments indispensables pour que le corps fonctionne de manière optimale. La nutrition nous permet d’avoir de la vitalité, de ne pas avoir la tête qui tourne, de sensation de vertige, de perte d’énergie, de la fatigue, de malaise, de nausées et autres joyeusetés souvent identifiés aux régimes.

Pour cela, il faut suivre quelques règles simples :

  • Ne pas sauter de repas. Sans doutes la règle plus importante pour les personnes souhaitant perdre du poids, je le répète : ne pas sauter de repas. Jamais. Sous aucuns prétextes.
  • Manger lentement. C’est un gros travail sur soit, ça l’a été pour moi. j’ai du réapprendre a manger lentement. Prendre un temps minimal de 30 minutes pour pouvoir manger, c’est quelque chose d’indispensable. Je me suis vraiment fait juste au début, mais je me suis aperçu que, en faisant ça, je ne terminais jamais, ou rarement mes assiettes.
  • Se servir en quantité raisonnable… sous réserve de se resservir si besoin. Pour ca, la seule manière qui a fonctionné chez moi ça a été de prendre des petites assiettes a dessert pour mon plat principal. Et ça fonctionne réellement.
  • Hydratation, encore et toujours : Pensez a boire pendant le repas, 2 verres d’eau. Pensez également a en boire un 15 minutes avant le repas.

Enfin, je veux détailler légèrement plus la dernière et pour une des plus importantes : essayez, dans la mesure du possible, du préparer ou au moins de penser à ce que vous allez manger au repas suivant. C’est très important pour éviter d’arriver à l’heure du repas et de se dire : « oh tiens, je n’ai rien préparé, je vais me prendre ce morceau de jambon, de fromage, ou me commander un Kebab au coin de la rue ».

Si tout est clair dans votre tête, alors préparez le repas un peu en avance. Ça sera beaucoup plus simple de s’y tenir en arrivant à l’heure de manger.

C’est bien beau la nutrition, mais je mange quoi, moi ?

C’est très simple : la nutrition nous autorise a manger de tout ! Ce sont les quantités de chaque aliment qu’il faut faire varier. Varier également les aliments eux même et le rythme de consommation dans la semaine.

Concrètement, on peut manger de tout, mais en quantité adapté à l’aliment et à son apport énergétique et ses valeurs nutritionnelles.

  • Fruits et légumes a volonté ! A chaque repas. Pour la cuisson, a l’eau, au bouillon, avec un filet d’huile d’olive. Pensez également aux épices qui n’apportent pas de calories mais peuvent changer complètement un plat !
  • Les apports en viande, poisson, œuf : Une fois par jour, en variant au maximum les plaisir : Un jour c’est les œufs, le lendemain la viande, ensuite le poisson. On privilégie toujours les viandes maigres (dinde, poulet sans la peau) et les poissons peu gras (thon, par exemple).
  • Les féculents a chaque repas également, ou au moins une fois par jour.
  • Les produits laitiers : un a chaque repas. Souvent, il est recommandé de manger un morceau de fromage a midi et un laitage autre le soir. Pour ma part le petit conseil c’est le fromage blanc a 0% (le seul produit a 0% que j’achète). Vous coupez un fruit dedans, sans sucre rajouté en plus, vous allez vous régaler.
  • Les matières grasse, avec modération. 1 cuillère a soupe de vinaigrette dans votre salade fera l’affaire, par exemple. Un peu d’huile d’olive est tout aussi plaisant et de bien meilleur qualité qu’une vinaigrette du supermarché.
  • Les sucres, a éviter au maximum.
  • Hydratation, au moins 2 litres par jour.

Au niveau des proportions dans l’assiette, pour vous représenter l’idée, essayez de faire 1 demi-assiette de légume, 1 quart de féculent et 1 quart de protéines.

A éviter absolument : Les sucres (bonbons, gâteaux industriels, etc), mais surtout les sucres liquides : sodas principalement. L’alcool est aussi a diminuer voir arrêter.

Ok, je suis motivé, je prend des produits particuliers ou non ?

Non ! Ne faites pas de courses particulières. Achetez vos fruits et légumes comme d’habitude, essayez vraiment de prendre ça comme une correction de votre équilibre alimentaire et non comme une contrainte qui va vous obliger a vendre un bras.

En revanche : Pour les produits type féculents ou céréaliers, privilégier toujours leur version a minima semi-complète ou voir même complète (pâte, riz, pain, etc). Si toute fois vous n’aimez pas le goût des pâtes complètes, l’astuce est de faire cuire les pâtes classiques al-dente, afin que cela reste un sucre lent et non un sucre rapide quand elles sont trop cuites.

Vous avez a présent les grosses bases de la nutrition, vous pouvez commencer a adapter votre alimentation afin que tout se mette en place. Si vous respectez ces conseils et qu’en plus vous respectez les quelques règles applicables ci-dessus… vous êtes sur la bonne route !

Comment fonctionne le rééquilibrage alimentaire

Comment fonctionne le rééquilibrage alimentaire

Nous arrivons, dans l’enchaînement normal des articles, à ce qu’est réellement le rééquilibrage alimentaire. Grâce à ce blog, et aux articles publiés dessus, vous aurez toutes les clefs pour pouvoir mettre en place le votre et l’adapter en fonction de votre façon de vivre, de votre morphologie et du poids que vous souhaitez perdre (ou du poids que vous ne souhaitez pas prendre).

Il faut noter que le rééquilibrage alimentaire est une expression au sens large et qu’elle regroupe énormément de choses dedans. Parce qu’il n’y a pas qu’un seul rééquilibrage mais plein de possibilité, c’est une méthode qui correspond forcément a tout le monde et qui peut s’adapter pratiquement à l’infini pour atteindre ses objectifs.

Le rééquilibrage alimentaire vous permettra de mettre en place un mode de vie sain, simple, et permettant d’avoir un corps et un esprit beaucoup plus libéré pratiquement dès le début. L’adaptation n’est en général pas longue et les résultats seront visibles rapidement au début, puis sur le moyen terme ensuite. Je vous explique tout ça maintenant.

Le rééquilibrage alimentaire, c’est quoi ?

Le rééquilibrage alimentaire est une révision complète de votre mode de vie. Il consiste notamment à prendre de nouvelles habitudes quotidiennes. Cela ne s’applique pas pour une durée déterminée, comme pour le régime, mais s’inscrit sur le long terme. Il s’agit de regarder et comprendre ce que l’on mange.

Pour la définition bête et méchante, c’est fait. Vous avez avez aussi, grâce a cette définition du rééquilibrage alimentaire finalement tout ce que vous devez savoir, dans les grandes lignes.

Nous ne parlons donc pas ici (et sur le blog en général) de régime, mais de rééquilibrage. Nous allons donc nous habituer, sur le long terme, a avoir des habitudes de vie saines, meilleurs pour notre santé et surtout sans aucune durée limitée. Le but est que tout cela devienne réellement un nouveau mode de vie qui vous permettra de réguler votre poids sur la distance sans avoir les effets néfastes d’un régime classique et surtout sans avoir l’étiquette de personne au régime.

Comment avoir un rééquilibrage alimentaire type ?

Je vous répond tout de suite, c’est impossible. Le rééquilibrage alimentaire doit s’adapter, et va s’adapter tout naturellement à chaque type de personne, en fonction de votre âge, votre sexe, votre manière de bouger, votre activité professionnelle, et des tonnes d’autres critères qui sont vraiment propres à votre mode de vie quotidienne. Ça sera donc à vous de créer votre propre rééquilibrage alimentaire.

En revanche, il existe des bases, que ce soit alimentaire ou dans votre facon de bouger que vous ne pourrez pas ignorer. En effet, la nutrition repose sur des standards que l’on ne peut pas mettre de côté sous peine de passer à coté de son rééquilibrage. L’ajustement que vous ferai de votre rééquilibrage sera donc après avoir intégré ces bases et sera personnel, en fonction de critères tel que :

  • Vos habitudes sportives
  • Votre temps disponible pour cuisiner
  • Votre lieu habituel de repas
  • Le temps disponible pour manger
  • Vos goûts alimentaires

J’en passe évidemment, mais si vous respectez les bases au niveau nutritionnel et sportif, l’adaptation que vous en ferez sera léger et ne se fera que sur un plan « pratique », c’est à dire les plats préparés qui ne seront pas les même d’une personne à l’autre, ou l’activité sportive et le temps pratiqué qui se fera en fonction de votre temps disponible ou des préférences sportives.

Les règles d’or du rééquilibrage alimentaire

Les règles d’or sont peu nombreuses mais permettent des résultats sur le long terme. Le rééquilibrage alimentaire se comprend comme un nouveau vie qui deviendra un mode de vie normal, votre mode de vie normal, et qui se mettra en place… pour la vie.

  • Mangez à tous les repas : Ne sautez pas de repas. Votre rééquilibrage alimentaire n’en sera un si et seulement si vous continuez a manger à tous les repas. Le but n’est pas de s’affamer.
  • Respectez les bases de la diététique : Il y a des règles nutritionnelles a respecter, qu’on le veuille ou non. Le rééquilibrage alimentaire permet de les mettre en avant de manière simple. Vous n’aurez pas de carences, de manque ou d’envies irrépressibles. Vos repas seront complets, vous n’aurez pas faim entre chacun d’eux.
  • Ne supprimez aucun aliments ou groupe alimentaire : La graisse, le sucre, les féculents, les petits plaisirs, vous ne supprimez rien de tout ça. La matière grasse grasse comme le sucre sont nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme dans des proportions correct : ne les supprimez pas. Vos plaisirs sont indispensables pour garder un bon équilibre mental, ne les supprimez pas.
  • Ne montez pas sur la balance dès le départ… et attendez de grands moments entre chaque pesées. Pour faire simple : Si au début de votre rééquilibrage vous souhaitez vous peser, faites le le premier jour. Ensuite, pesez vous tous les mois ou tous les deux mois. Aucun intérêt de se peser plus souvent.
  • Bougez autant que possible : le terme rééquilibrage alimentaire est trompeur, nous ne parlons pas uniquement d’alimentation, mais rééquilibrage du mode de vie en général. L’activité physique fait donc partie d’un mode de vie sain, qu’il faudra intégrer en fonction de vos capacités, autant que possible.

Maintenant que j’en sais plus… par où commencer mon rééquilibrage alimentaire ?

Par le début : connaître un minimum de bases en nutrition, connaître les principes du « bouger plus », et c’est tout ce qu’il vous faudra pour vous mettre au travail. Pas d’achats coûteux, pas de produits miracles et pas de moral dans les chaussettes.

Seulement le plaisir de retrouver une vie saine et pleine de vie, au quotidien. Les premiers jours seront les plus probants, vous aurez l’impression d’une renaissance. Alors lancez vous !

Thème : Overlay par Kaira. Soyez heureux, ça change la vie !